Billiersbandeau.jpg

Quip (56)

 Sentier d’interprétation du moulin de Quip, Allaire, Morbihan

« La Source profonde et les Grands Rochers du moulin de Quip »

   Le site du moulin de Quip est pittoresque, avec son bel étang allongé, ses bois pentus, ses gros rochers moussus. C’est aussi un site touristique fort qui connaissait il y a quelques années une intense activité de par ses infrastructures d’accueil : un Village Vacances, qui a succédé à une auberge gastronomique.

Il se trouve en plein sur le contact du granite carbonifère d’Allaire, partie orientale du leucogranite de Questembert, avec les sédiments paléozoïques du synclinal de Rochefort-en-Terre.

Le granite d’Allaire est ici porphyroïde et offre une altération en boules qui agrémentent le paysage et qui s’organisent parfois en chaos comme celui du moulin (les Grands Rochers).

Les sources sont fréquentes au contact, mais ici, particularité unique en Bretagne, l’eau de celle qui existe sur le parcours coule à environ 19° toute l’année ! Ce n’est certes pas brûlant, et on risquerait de décevoir en parlant de « source chaude », mais cette température est néanmoins « anormale », et elle indique une provenance très profonde de l’eau – d’un ordre de grandeur de 1000 mètres.

Les Grands Rochers sont des témoins du sous-sol et même si un tel rassemblement de grosses boules de granite n’est pas exceptionnel et est bien connu des géologues, celui-ci a été classé (avec la source) d’intérêt départemental dans l’inventaire régional du patrimoine géologique.

Le sentier d’interprétation se propose de présenter cette histoire formidable, qui fait intervenir des transformations stupéfiantes des minéraux et des massifs granitiques. Il présente les principaux éléments caractéristiques du site (source profonde, chaos rocheux, étang, zones humides, moulins et de nombreux espaces boisés)…

En plus de l’intérêt géologique, le sentier possède un réel intérêt dans la façon d’interpréter la nature, le plan d’interprétation ayant défini des formes particulières pour les panonceaux, adaptées à l’ambiance du site et au style des informations.

Certains supports sont des panneaux d’information touristiques classiques. D’autres par contre, sont des panonceaux mobiles ludiques, comportant plusieurs facettes et présentent des jeux de question-réponse, ou bien des présentations par étapes. D’autres sont des plaques de lave émaillée, support qui traverse le temps, et d’autres enfin portent quelques mots gravés dans le bois, et sont réservés à des lieux plus intimes et préservés, où l’interprétation prend davantage la forme de clins d’œil ou d’évocations énigmatiques.

Le sentier a été réalisé en 2009 par la commune d’Allaire et le Village Vacances. Respectez-en la tranquillité.

Accès (fig.1) : à partir d’Allaire, commune située à l’Ouest de Redon, prendre au nord la direction de Peillac par la D 14.

Après un peu plus de 1500 mètres, prendre à gauche, puis à droite en direction du moulin de Quip (fléchage assuré). Passer devant la chapelle Sainte-Barbe pour rejoindre après 1 kilomètre la zone de stationnement située à droite avant la chaussée de l’étang.

CarteQuip 

Fig.1 - Carte d'accès au site

Quip1bis Quip2

Documents utiles :

Feuille topographique Ign à 1/25 000ème : 1021 Est Allaire

Feuille géologique BRGM à 1/50 000ème : Questembert (n° 418)

Informations pratiques et recommandations :

Le parcours du circuit (1800 m) se fait en une heure environ.

Le tour de l’étang est plat, la suite du circuit est plus mouvementée, la traversée des grands rochers demande prudence le ruisseau de Quip étant parfois en crue. Pour un passage plus tranquille une passerelle a été aménagée.

Le circuit emprunte des terrains communaux et des terrains privés dont celui du village Vacances du Moulin de Quip, propriété de la Fédération Régionale des Caisses d’Allocations Familiales, aujourd’hui (2016) en vente.

Balisage du sentier par traits jaunes.

 Quip1  Quip8

Description du parcours (fig.2)

SentierQuipDessin

Fig.2 - Le parcours avec les différentes stations

  La première partie du parcours est tracée sur la rive orientale de l’étang de Quip que longe le sentier parsemé de quelques boules de granite. Sur l’une d’entre elles ont été fixées deux plaques de lave émaillée (station n°1) de petit format expliquant la nature du granite, son mode de formation et son lieu de mise en place (« granite, pierre de grain » et « granite, cœur de montagne »).

 Quip4  Quip5
 Quip6  Quip7

À l’extrémité de l’étang, une passerelle permet le franchissement du ruisseau de Quip.

Continuer à droite sur la rive occidentale de l’étang. Après quelques dizaines de mètres de marche apparaît la station n°2 équipée d’une borne mobile à trois faces évoquant la circulation de l’eau au sein de la roche sous l’intitulé « Les eaux et la roche : infiltration et eau souterraine ».

Quip9 Quip10 
Quip11 Quip12

Poursuivre jusqu’à rejoindre un sentier montant sur la gauche, que l’on gravit, délaissant le chemin qui longe l’étang et qui permet de rejoindre la chaussée.

Ce sentier débouche sur la route goudronnée de Bude que l’on prend sur la droite. Au carrefour suivant, aller à droite vers l’étang sur quelques dizaines de mètres jusqu’à atteindre l’entrée du « chemin du meunier » matérialisée sur la gauche par des blocs de béton dressés en bordure de la route.

Aussitôt apparaît le panneau vertical de la station n°3.

 Quip13

À sa lecture, même si on a du mal à se l’imaginer aujourd’hui, on comprend le rôle joué par ce chemin autrefois emprunté par les charrettes lourdement chargées.

Poursuivre au-dessus des installations pour le moins défraîchies du Village Vacances jusqu’à rencontrer un couple de bornes mobiles (station n°4) dénommées « les roches en surface » et « les roches en profondeur » présentant des cartes géologiques, géographiques et une coupe du lieu.

 Quip14  Quip15
 Quip16  Quip17
 Quip18  Quip19
Quip20

Continuer la descente vers l’ancienne piscine noyée dans les herbes et passer au plus près d’un bâtiment qui a encore belle allure (Salle polyvalente) pour arriver devant la fameuse « source chaude » hydrothermale (station n°5).

N’hésitez pas à lever la tête pour lire sur un panneau de bois accroché à un arbre « Source profonde ».

Quip21

Cette source appartient à un ensemble d’émergences plus ou moins accessibles sur le site et, ici, pour recevoir cette eau si particulière, une vasque a été aménagée pour permettre de porter le doigt à l’eau afin de constater de sa température. Chacun se fera son propre jugement !

 Quip22  Quip23
 Quip24  Quip24b

L'eau du moulin de Quip présente des caractéristiques tout à fait originales en Bretagne, où aucun cas comparable n'a pu être trouvé.

L'existence d'une faille perpendiculaire à la direction générale du massif granitique, sur laquelle s'alignent les émergences, explique cette originalité et confirme que la minéralisation et la température constatées aux sources sont dues à ce que l'eau, depuis sa zone d'infiltration, a parcouru un long et lent trajet souterrain l'amenant jusqu'à plusieurs centaines de mètres de profondeur avant qu'elle puisse revenir au jour, sous l'effet des mécanismes d'artésianisme et de thermo-siphon.

Faiblement radioactive, neutre, chlorurée sodique, riche en calcium et magnésium et contenant notamment fer, manganèse, fluor, lithium, zinc, l'eau de Quip a un profil très comparable à certaines eaux minérales embouteillées et sources thermales reconnues et exploitées comme telles ; toutefois, l'antimoine et le baryum, également présents, peuvent être des éléments pénalisants dont le rôle est à préciser.

Continuer vers le ruisseau de Quip en contournant un rocher granitique pour arriver devant les aménagements effectués autour du plus petit des anciens moulins. Descendre vers la passerelle en bois qui permet d’atteindre le chaos granitique que l’on remonte.

Quip29   Quip30
 Quip31  Quip32

Naviguer dans les rochers en s’offrant sur la droite une possibilité de rejoindre le plus grand des anciens moulins qui possède encore sa roue.

Quip25  Quip26 
 Quip27  Quip28

Là encore, au-dessus des gros blocs de granite sont accrochés des panneaux en bois de forme elliptique portant gravées des sortes d’acrostiches tels :

Quip33 Quip39 

Pour rochers

R ochers

O riginels

C œur d’un

H immalaya

E rodé,

R aboté par les

S iècles

ou pour granite

    En G éologie

     R econnaît un

     A ncien

     N oyau

      I nterne

     T ardivement

          E xhumé   

Devant les rochers a été placée (station n°6) une batterie de trois bornes mobiles à 3 panonceaux qui évoque sous le titre « la spectaculaire transformation du granite » l’altération et l’érosion du granite pour arriver au chaos granitique visible à proximité   « un peu comme une longue cuisson la spectaculaire transformation du granite ».

Quip34  Quip35b
Quip36a Quip36c

Un peu plus loin une borne mobile à huit faces (station n°7) apporte avec schémas explicatifs un récapitulatif de l’origine du granite jusqu’à son aspect actuel en Grands Rochers accumulés en chaos dans le cours du ruisseau de Quip.

Quip40 Quip42
Quip43 Quip44

Enfin, un panneau vertical de même facture que celui apposé en début du « chemin du meunier » (station n°8) clôture cette partie du sentier un peu plus délicate à pratiquer.

Remonter sur la route par un escalier aménagé, passer sur la chaussée de l’étang et aller à gauche sur la rive occidentale de l’étang pour atteindre la station n°9 identifiable au toboggan mis en place pour les enfants.

Là, ce ne sont pas moins de 5 bornes mobiles qui résument, parfois avec des questions, les observations réalisées au long du parcours. En voici quelques titres : « c’est fait de quoi le granite » « ça monte ou ça descend ».

Quip50 Quip55 
 Quip56  Quip61
 Quip62  Quip64

Enfin, à proximité de la chaussée, la station n°10 est équipée d’un panneau vertical qui expose des vérités et des interrogations dont on a pu juger de la pertinence (ou non) au long du sentier.

Il peut également être regardé comme point de départ à la balade.

Quip66 Quip67

Jean Plaine

[sentier pratiqué le 24 juin 2016]

Mentions Légales | Contact | Plan du site | Rédaction

Copyright SGMB © 2013