Bordardouebandeau.jpg

Mellé (35)

6- Au pays du granite :

melle 01

Le Circuit pierres et nature de Mellé (Ille-et-Vilaine)

Télécharger le fichier texte (doc)


A quelques kilomètres à l'ouest de Louvigné-du-Désert, dans le nord de l'Ille-et-Vilaine, la commune de Mellé possède un patrimoine naturel et architectural lié à la présence d'un sous-sol granitique et un patrimoine industriel lié à une activité d'extraction aujourd'hui en déclin.
Du point de vue géologique, ce granite omniprésent appartient au massif de Fougères-Louvigné-du-Désert, l'un des nombreux massifs granodioritiques que l'on recense entre Bretagne et Normandie, mis en place dans la chaîne cadomienne il y a 540 à 520 millions d'années.

melle 02
Pour valoriser ce patrimoine et le faire agréablement connaître et découvrir dans le cadre de son développement économique et touristique, la commune a conçu et aménagé un itinéraire de balade pédestre à travers champs.
Dans un paysage bocager, au modelé caractéristique des domaines granitiques dans lequel les collines boisées (les tertres) aux pentes herbues souvent peuplées de blocs rocheux alternent avec des zones plus basses largement cultivées, le circuit intitulé "circuit pierres et nature", long d'environ 11 kilomètres, aisément accessible, propose une interprétation pédagogique du patrimoine bâti et du paysage.
Une signalétique thématique sous la forme de panneaux verticaux mariant bois, verre et granite retrace les caractéristiques de chaque étape en abordant des thèmes aussi variés que le paysage transformé, les haies, les arbres, les bassins versants, les carrières, le granite…
Un fléchage adapté guide le promeneur tout au long du chemin.
melle 03

Bref descriptif géologique du circuit

melle carte

Le circuit part de l'église de Mellé, descend par la route de Louvigné puis s'en va à l'est par le lotissement Beau-Séjour vers le Teilleul.

melle 04
Dès la sortie du bourg le granite apparaît à la surface des prairies sous la forme de rochers plus ou moins arrondis, polis par le temps.
Au Teilleul une petite vallée fait apparaître de grosses boules oblongues presque totalement déchaussées.

Un peu plus loin sur la droite, un chemin empierré (panneau "sentier pédestre") mène à une des carrières de la Beurrière qui a accueilli à l'été 2001 un symposium de sculpture sur granites dont il reste quelques témoins sous la forme de compositions en granite gris, en granite rose…. Le granite y affleure sur un ancien front de taille.

Le circuit remonte au dessus de la carrière ennoyée, atteint un surplomb aménagé en belvédère qui permet l'observation de l'exploitation fermée depuis 1993.

melle 05melle 06melle 07

Poursuivant, il rencontre une zone arénisée puis offre à nouveau des vues sur un des fronts de taille qui a servi de "terrain de jeux" à l'un des artistes.

melle 08melle 09melle 10

Le circuit quitte bientôt la zone d'extraction pour longer des prés en direction de la Croix-Rouault.
Des boules de granite sont visibles dans un petit bosquet de châtaigniers puis dans une prairie qui borde un petit bois avant d'atteindre la route de Louvigné.
Le circuit part à droite puis à gauche vers les bâtiments rénovés du hameau de La Hérissais (gîtes, bureaux) qu'il atteint après 400 mètres et va jusqu'au Ruisseau du Boulay.
Au pied des peupliers il longe le filet d'eau, franchit la route du Boulay jusqu'à un petit étang aménagé.

melle 12melle 13

Des rochers font le gros dos dans l'eau, d'autres agrémentent le petit bois au dessus d'un abri judicieusement présent pour permettre de sortir le déjeuner du sac

Au sortir du bois, le circuit part à gauche pour rejoindre la route de Louvigné.
Au carrefour, la granodiorite, altérée, affleure et permet quelques observations.

melle 14

Le chemin monte ensuite vers les beaux bâtiments du manoir de la Haute-Vairie, les contourne par le nord pour descendre vers la Vairie

melle 11melle 15melle 16

Alors qu'une autre vue sur le manoir s'offre sur la gauche, un panneau signale, face au promeneur, au pied et dans la colline boisée l'existence passée de la plus grande exploitation de granite de la commune (la carrière de la Vairie) dont les infrastructures (bâtiments, ateliers,…) sont encore en place.

En bas de pente, juste avant les maisons, le chemin s'engage à droite en sous-bois et monte vers un superbe chaos de granite où une boule plurimétrique joue les équilibristes sur un socle découpé en blocs volumineux par des diaclases verticales et obliques.
Cet affleurement permet de comprendre comment se sont formés les nombreux blocs plus ou moins arrondis qui parsèment la campagne ainsi que les boules complètement dégagées, localement accumulées en chaos sur les flancs et au fond des petites vallées.

melle 17melle 18melle 19

Le parcours attaque la butte par un escalier pour rejoindre le Haut-du-Rocher où une "utilisation guerrière" du granite pourra surprendre le promeneur.
Il continue ensuite vers la Croix-Larcher où, là encore, a roche a été extraite, pour s'orienter à l'ouest vers La Martais.

melle 20

Avant la route qui mène à la carrière du Gendril, un panneau explique les relations entre le végétal et le minéral ou comment "l'union entre granite et arbre" contribue à façonner les paysages de la commune.

La suite du parcours par La Martais, le Moulin de Mellé, Ville-Neuve et le retour vers Mellé, moins riche en éléments géologiques, est plus tournée vers l'architecture et l'histoire.

La visite du bourg de Mellé en fin de circuit est de ce point de vue instructive; les constructions les plus représentatives sont signalées et leur histoire présentée sur des plaques largement renseignées.
Le granite est bien sûr présent dans les bâtiments les plus anciens mais aussi dans le mobilier urbain très récent.

Au pied de l'église, la Maison pierres et nature accueille le promeneur, proposant le dépliant du circuit, des offres d'animation, des renseignements divers sur la commune.

melle 21melle 22melle 23

melle 24melle 25melle 26

                                                                           Texte et clichés: J. Plaine (Juillet 2003)

Documents utiles

Carte géologique de la France à 1/50 000ème, feuille Saint-Hilaire-du-Harcouët n° 247, BRGM éditeur.

Jérôme Cucarull 2001 - Le granit en Ille-et-Vilaine, une économie, des hommes, un patrimoine. 86p.

 

Mentions Légales | Contact | Plan du site | Rédaction

Copyright SGMB © 2013