Ploubazlanecbandeau.jpg

Le Lac de Guerlédan avant sa remise en eau (22 & 56)

Prochaine excursion (cf mail aux adhérents): Le Lac de Guerlédan avant sa remise en eau.

Samedi 12 septembre 2015

Rendez-vous donc à la base départementale de plein air au rond-point du Lac à Mûr-de-Bretagne, à 14 h pour une visite guidée sur 6 km dans la vallée retrouvée.

Réservation obligatoire, merci de vous inscrire par retour sur le courriel: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ; le nombre de places est limité.

 

PS: un rdv pour covoiturage possible a été fixé sur le campus de Beaulieu de l'université de Rennes 1 en face du Bat.15 (côté nord, entrée OSUR) samedi 12 à 8h20 pour arriver à 10h à Cléguérec (Place de la Mairie). En effet, une visite d'un site géologique au sud du lac qui commence à 10h, guidée par Pierre Jégouzo, a été proposée pour la matinée avant de casser la croûte.

 

Télécharger: plan du campus Beaulieu (Bat.15, Osur): pdf

                  trajet (Rennes-Cléguérec): jpeg

                  lieu du rendez-vous (Rond-point du lac): jpeg

 DSC 2712  DSC 2717
 DSC07306  DSC 2718
 DSC 2720  DSC07312

Regroupement à Cléguérec (Place de l'église) puis direction chapelle de la Madeleine où P. Jégouzo a fait un bref exposé de géologie régionale et locale. Nous avons ensuite pris le chemin de Croix du Breuil, en forêt de Quénécan le long duquel nous avons pu observer des grès "verts" sous-jacents aux grès armoricains, parfois sous forme de chaos. Ce beau grès fin a servi comme pierre de construction dans la région mais aussi comme menhir ou dolmen.

DSCF0009
 DSC07319  DSC07320
 DSC07322  DSC07327
 DSC07328  DSC07329

On y observe ça et là des blocs de grès vert in situ sous forme de dalles, parfois déplacées et dont certaines montrent des traces de tailles anciennes. Ce grès, à fort pendage (~60°NW) par endroit, présente une schistosité S1 (conséquence de la déformation hercynienne), pratiquement sub-perpendiculaire à S0, localement bariolé par des veines de quartz. Notons que ce grès affleure le mieux au sommet du chemin, au voisinage de la Croix du Breuil.

 DSCF0019
 DSC07308  DSC07333

Retour à la chapelle de la Madeleine pour le pique-nique.

 DSC07334
 DSCF0020  DSC07342
 DSC 2744  DSC 2741
 DSC07337  DSC07338

A l'entrée du rond point (base départementale de plein air de Guérlédan), pour accéder à la vallée retrouvée on passe par une plage de Kerihuel composée de sable fin et de limon, sur lesquels on peut observer en coupe des figures sédimentaires récentes (lamines entrecroisées). Le barrage qui a été vidé de son contenu pour travaux en mars 2015 et dont on voit de loin les traces de réfection, ne rentrera en service qu'en novembre 2015. La dernière vidange remonte à 1985! Les différentes fluctuations (~2 m) du niveau d'eau du barrage en service sont visibles (lignes claires et sombres) sur les grès armoricains.

 DSC07349  DSC07348
 DSC07345  DSC07351
 DSC 2757  DSC 2751

Après quelques explications données par notre guide Jean-Luc sur l'historique du barrage (cf wikipedia pour plus d'info), les géologues et ingénieurs qui y ont contribué, en particulier F. Kerforne, le fondateur de la SGMB, nous descendîmes la vallée pour ensuite remonter vers le bois de Caurel, où affleurent les schistes ardoisiers. La partie sud du lac est pratiquement composée de grès armoricains (Morbihan), alors que sa partie nord est formée de schistes (Côtes d'Armor). Le canal Nantes-Brest joue le rôle de limite des 2 départements. Il a été construit sur Le Blavet qui a permis l'incision d'une vallée en évolution dont on connait la forme géomorphologique actuelle, guidée en partie par une série de failles. Tout cela a été facilité par la présence des schistes plus faciles à éroder que les grès armoricains. Au voisinage du barrage, on peut noter l'existence d'une faille NNW (colmatée d'argiles) qui, d'après l'histoire de ce barrage, a plutôt retardé sa constuction et a rajouté un surcoût.

DSC 2761 DSC 2772
 DSCF0033  DSC07354
 DSC07360  DSC07362DSC07362

L'assèchement du lac a donné lieu à des zones argileuses avec des fentes de dessication. On y observe un "cadavre" de lougoustier de St Gilles Croix de vie (Vendée) qui avait l'habitude d'emprunter jadis le canal pour ravitaillement en ardoises, issues des carrières de schiste "bleu" de Guérlédan.

 DSC07365
 DSC07371  DSC07373
 DSC07378  DSC07377

Ces ardoises sont parfois déformées et montrent des plis métriques. Les maisons construites en schiste, souvent sans toiture servant de coupe-vent, permettaient aux ouvriers et aux mousses (fonceurs ou fendeurs) de travailler la coupe des ardoises selon un certain art.

 DSC07381  DSC 2759

Les galeries des carrières d'ardoises sont parfois profondes, pouvant atteindre plus de 20 m.

 DSCF0057  DSCF0058
 DSC 2782  DSC 2781

A chaque arrêt, des explications sont données sur l'historique, en particulier des carrières creusées à la verticale pour extraire ce précieux matériau de contruction qu'est l'ardoise.

DSC07386 DSC07387
DSC07389 DSC07391

 Au fil des arrêts, ici au voisinage de Kerouillé, et en file indienne nous pouvons observer les reliques de barques en "décomposition" ...

DSC07392   DSC07393

... ou des amarres "spéciales".

 DSC07399  DSC07401
 DSC07406  DSC07407

Le trou de galerie à la verticale (~20 m) révèle en bordure la qualité des ardoisières, on y observe parfois des fentes de tension remplies de quartz. Le niveau de battement des eaux du lac, permettant la régulation des crues et de la production électrique, sont également visibles sur les schistes.

 DSC07423  DSC07425 
 DSC07430  DSC07414
 DSC07438  DSC07432

Les fentes de dessication sur une belle surface topographique variable, les galeries verticales, les maisons des éclusiers ainsi que le matériel de production électrique du début du siècle (combustible à bois fournissant de l'énergie électrique), à proximité de Trégnanton, se retrouveront à nouveau sous l'eau dès novembre 2015.

 DSC07408  DSC07409
 DSC07412  DSC 2794

Envasement avec un taux moyen de 2 mm/an (au voisinage de l'écluse de Trégnanton). Les saules poussent à une vitesse vertigineuse.

DSC07445 

Médaillon IGN donnant l'altitude absolue par rapport au niveau de la mer, avec à côté la signature de l'ouvrier qui a taillé le matériau

DSC07447  DSC07448 

2 signatures (o et ∞) de tailleurs de blocs, en bordure de l'écluse de Trégnanton.

 DSC07449  DSC07467
 DSC07465  DSC07454

Le cours du Blavet et l'écluse de Belle Vue...

 DSCF0085  DSCF0086

... montrant un débit "normal"

 DSC07468  DSC07476 
 DSC07482  DSC07487
 DSCF0093  DSC 2819

Les schistes redressés par la tectonique hercynienne montrent à la base des figures de sédimentation de type "flute cast", donnant ainsi un critère de polarité des couches mais aussi un critère de direction et sens de l'écoulement.

Texte: Tahar Aïfa

Clichés: Tahar Aïfa et Dominique & Maëlenn Guérin

Mentions Légales | Contact | Plan du site | Rédaction

Copyright SGMB © 2013